HAYEUR-0363.jpg

L'HISTOIRE DU COLLECTIF BUS123

Le collectif bus123, un collectif d’artistes multigénérationnel, multilingue et multimédia, a été formé à Montréal en 1991 pour créer l’oeuvre pluridisciplinaire  BUS 123. La pièce fut présentée l’année suivante dans le cadre du fringe Festival of Independant Dance Artists (fFIDA) à Toronto (Canada). Quelques vingt ans plus tard, nombreux participants d’origine ont décidé de se retrouver afin d’explorer les idées premières et de créer une toute nouvelle pièce à partir d’un nouveau travail d'improvisation, sur le thème des changements technologiques et sociétaux déclenchés par l’Internet.


Le résultat de cette recherche fut Babelle et Barbarie (B+B), une pièce théâtrale multimédia présentée au Winchester St. Theatre à Toronto l’automne 2015. Le collectif est ensuite passé à la troisième phase de ce projet. Il a déconstruit la pièce en une série de «petites formes», des scènes interactives présentées in situ à l’intérieur et à l’extérieur, avec participation et inclusion du public. La série converge théâtre et multimédia afin de se pencher sur la relation entre le langage, l’identité et la communication. Elle est intitulée Babel-o-drome (BBL) , course folle vers un monde vidé de sens. 

La pièce fut présentée au parc de Wychwood Barns à Toronto en juin et juillet 2018, au festival Phénoména à Montréal en octobre 2018 et sous forme d'extraits aux Journées de la Culture de Toronto en septembre 2018. À l'arrivée des mesures sanitaires pandémiques, le collectif s'est tourné vers la diffusion virtuelle. Sont nés Babel-o-drome NUGEN 1 et 2, une mouture sur écrans numériques à esthétique filmique, diffusés à Toronto au Fringe version numérique 2020, ainsi qu'aux Journées de la Culture 2020 et au festival Vidéoformes 2021 (France).


Le collectif travaille présentement à sa nouvelle pièce POST-HUMANUM, un regard inusité sur un avenir rapproché où se côtoient et se métissent humains, robotique et intelligence artificielle. 


Les membres du collectif, installés principalement à Toronto, forment un groupe éclectique d’artistes qui ont développé des carrières professionnelles dans leur champ d’expertise respectif en théâtre, vidéo, musique, danse et chant. Ils.elles ont en parallèle poursuivi leurs propres recherches artistiques pluridisciplinaires. La facture éclatée de Babelle et Barbarie (B+B), Babel-o-drome (BBL) et Post-Humanum est le reflet de leur collaboration au sein de ce collectif.